Livraison Standard Offerte à Partir de 49 € d'Achat

La Vinification : Définition et Étapes Clés

La Vinification : Définition et Étapes Clés

 

La Vinification : Ce que Vous Devez Savoir

 

La vinification est un terme souvent employé par les amateurs de vin, mais qu'est-ce que cela signifie réellement ?

 

Qu'est-ce que la Vinification?

 

La vinification désigne l'ensemble des opérations permettant de transformer le raisin en vin. Ce processus peut varier en fonction du type de vin que l'on souhaite produire - rouge, blanc, rosé, ou effervescent - mais les principes de base restent les mêmes. Il s'agit d'une alchimie subtile qui mêle science et art pour créer une boisson aux multiples nuances et saveurs.

 

Les Étapes Clés de la Vinification

 

La Vendange 

Tout commence par la récolte des raisins. La vendange peut être manuelle ou mécanique, selon la tradition du vignoble et la qualité recherchée. Le moment de la récolte est crucial, car il détermine la maturité des raisins et donc la teneur en sucre et en acidité du futur vin.

 

Le Foulage et l'Égrappage

Après la vendange, les raisins sont préparés pour libérer leur jus. Le foulage écrase les raisins pour extraire le jus tandis que l'égrappage sépare les baies des rafles (les tiges des grappes). Contrairement à la pratique commune, certains vignerons choisissent de conserver les rafles pour apporter une complexité supplémentaire au vin, notamment en influençant sa structure tannique et son potentiel de vieillissement.Une fois le moût (jus de raisin) obtenu, pour le vin blanc, le vigneron sépare tout de suite le jus des résidus solides pour éviter les tanins et la coloration. Hop, direct en fermentation !

 

Pour les vins rouges, rosés et oranges, il y a une étape en plus : la macération.

 

La Macération

Pour les vins rouges et rosés, la macération permet d'extraire la couleur, les tanins et les arômes des peaux de raisin. La durée de cette étape varie en fonction de l'intensité souhaitée. Pour les rouges, cela peut durer de quelques jours à quelques semaines. Pour les rosés, juste quelques heures suffisent.

 

La Fermentation

C'est l'étape où la magie opère. Les levures, naturellement présentes sur les raisins ou ajoutées par le vigneron, transforment le sucre du jus de raisin en alcool et en gaz carbonique. Cette phase peut durer de quelques jours à plusieurs semaines, selon le type de vin et les méthodes utilisées.

Après la première fermentation, certains vins passent par une étape supplémentaire appelée fermentation malolactique. Ce processus est particulièrement courant pour les vins rouges et certains vins blancs comme le Chardonnay.  Pour faire simple, les bactéries adoucissent le vin en changeant l'acide malique plus dur en acide lactique plus doux et crémeux. Cela donne au vin une texture plus ronde et des arômes complexes comme le beurre ou la noisette. C'est parfait pour rendre le vin plus doux et harmonieux !

 

L'Élevage

Après la fermentation, le repos du vin, ou élevage, est essentiel pour stabiliser le vin, développer ses arômes et sa texture, ainsi que pour permettre aux tanins des vins rouges de se fondre, assurant ainsi sa qualité et sa complexité. L'élevage du vin peut varier considérablement en fonction du vin a élaboré. Il peut être court ou très long, la durée moyenne est souvent de 6 à 24 mois, voire plus longtemps pour certains vins de garde. 

Contrairement à ce que l'on pourrait penser le vin n'est pas automatiquement élevé en fûts de chêne. En fait, le choix du contenant pour l'élevage dépend du vigneron et du style de vin qu'il souhaite créer. Certains optent pour des cuves en béton ou en inox pour préserver la fraîcheur et les arômes primaires du vin, tandis que d'autres préfèrent les fûts de chêne pour enrichir le vin de notes boisées et de tannins souples. Il existe même des techniques innovantes comme l'élevage en amphores en terre cuite ou sous la mer, qui apportent des caractéristiques uniques au vin, influençant sa texture et sa complexité. 

 

La Clarification et la Filtration

Avant la mise en bouteille, le vin est clarifié pour éliminer les particules en suspension. La filtration peut être plus ou moins poussée selon le style de vin et la philosophie du vigneron.

 

L'Assemblage

 L'assemblage, c'est un peu comme un chef qui crée une recette. Le vigneron peut ou doit assembler des vins issus de cépages, de parcelles ou de millésimes différents pour obtenir le mélange parfait. Chaque cuvée est goûtée et ajustée pour atteindre le profil aromatique et gustatif désiré. Cette étape permet de tirer le meilleur de chaque vin et de créer quelque chose d'unique, reflétant tout le talent et la vision du vigneron. 

 

Et enfin la Mise en Bouteille

C'est la dernière étape. Le vin est soigneusement mis en bouteille, souvent avec une dernière dose de sulfites pour assurer sa conservation.

 

In fact...

Maintenant que vous détenez les principes de base de la vinification,  afin de mieux comprendre ce processus, rien ne remplace une rencontre avec les vignerons pour découvrir leurs méthodes. Ils seront enthousiastes à l'idée de partager avec vous les subtilités et les secrets de leur métier. À travers ces échanges enrichissants et lors de visites de leurs installations, vous pourrez véritablement saisir la diversité et la richesse infinie du monde du vin. Santé !

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

 

 

La Vinification : Définition et Étapes Clés

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,